Le positionnement moteur est l’art d’optimiser un site web de façon à le positionner le plus haut possible dans les pages de résultats de recherche quand un internaute recherche une expression en relation avec votre produit ou votre service. Les personnes créant un site font parfois quelques erreurs basiques, réduisant ainsi leur positionnement éventuel.
Voici quelques unes de ces erreurs à ne pas commettre :

  1. Faire un site avec des frames
  2. Cette erreur est certainement celle pouvant faire perdre plusieurs places à votre positionnement. Les moteurs de recherche ont horreur des frames et ne trouvent pas leur chemin facilement lors de l’indexation. De plus, une page placée en frame peut être indexée, mais imaginez la surprise du visiteur venant d’un moteur si la navigation n’est pas disponible !

  3. Avoir une page d’accueil en flash, ou uniquement graphique
  4. Ceci est une autre erreur classique. Certains designers crée une page d’accueil comme une brochure, une belle page de couverture qui doit être ouvert pour être lue. Mais sur internet, chaque clic peut faire perdre des visiteurs : combien d’entre eux cliqueront sur « Entrée » ? Les moteurs de recherche ont besoin de contenu à indexer. Si votre page d’accueil ne contient aucun texte, mais juste une animation flash ou autre, comment les moteurs de recherche connaîtront ce que vous proposez ?

  5. Avoir un mauvais titre
  6. Le choix du titre est une des optimisations les plus importantes pour obtenir un bon positionnement, et inciter l’internaute à visiter votre site. Les mots clés les plus importants doivent être situés dès le début tout en gardant une bonne lisibilité pour un humain. Ne le bourrez surtout pas de mots clés ! Que pensez-vous de ce titre : « position moteur, positionnement moteur, classement moteur de recherche » ? Seriez-vous inciter à cliquer sur ce résultat dans une page de recherche ou sur celui-ci « 10 erreurs de positionnement moteur »?

  7. Héberger votre site chez un hébergeur gratuit
  8. Ceci rétrograde votre crédibilité auprès de clients éventuels. Vous cherchez à faire des affaires avec votre site, mais ne lui offrez même pas un hébergement décent. Comment vos clients peuvent-ils vous faire confiance ? De plus, les moteurs de recherche ont tendance à moins bien positionner les sites hébergés chez un hébergeur gratuit. Votre crédibilité sera encore plus affectée si cet hébergeur affiche des publicités en pop-up.

  9. Ecrire vos liens en JavaScript
  10. Certains moteurs de recherché ne lisent pas le JavaScript. Si tous vos liens sont en JavaScript, le moteur ne les suivra pas. Depuis récemment, Google suit heureusement ces liens.
    Vous devez avoir au moins un lien texte vers chaque page que vous souhaitez lier, et le texte du lien (appelé « ancre ») doit contenir un mot clé important, pas « cliquer ici ».

  11. Bourrer la balise méta keywords de trop de mots clés
  12. Votre balise méta keyword contient-elle tous les mots relatifs à vos produits dans une grande série ? Ceci risque de déclasser votre site pour sur optimisation. Bien que de plus en plus de moteurs ignorent cette balise en raison de ce bourrage, il vaut mieux remplir cette balise pour les moteurs qui la prennent encore en compte et vous en servir comme pense-bête de mots-clés sur lesquels vous cherchez à vous positionner. Placez-y deux ou trois mots clés importants, et faites en sorte qu’ils apparaissent au moins une fois dans le corps du texte.

  13. N’avoir aucun lien sortant
  14. Savez-vous pourquoi Internet est aussi appelé « la toile » ? C’est parce que chacun des sites se lient entre eux. Si vous avez seulement des liens entrants et aucun lien sortant, cela ne sera pas apprécié par les moteurs car dérogeant à la structure du web. Cette pratique est souvent le fait de webmasters pensant conserver leur Pagerank (indice de popularité d’un site utilisé par Google). Ceci n’est qu’un mythe. Avoir des liens sortants avec une ancre composée de bons mots clés ne peut être qu’un bon point pour votre positionnement. Il ne s’agit pas non plus de transformer votre site en link farm. Les liens doivent être choisis de façon à apporter un plus à l’internaute.

  15. Utiliser variables de session ou cookies pour afficher l’information
  16. Les variables de session sont souvent utilisées par les sites d’ecommerce pour tracer le visiteur ou suivre son caddie d’achat. Malheureusement, les moteurs de recherche n’acceptant pas les cookies, ils ne peuvent indexer vos pages correctement si la navigation requière cookie ou variable de session.

  17. Soumettre régulièrement le site aux moteurs de recherche
  18. « Nous soumettons votre site sur les 10 000 premiers moteurs de recherche chaque mois pour 30€ ». Qui n’a jamais reçu ce courriel? Et qui sont ces 10 000 moteurs? Il n’existe qu’une dizaine de moteurs tout au plus sur lesquels il est intéressant d’apparaître, ainsi que quelques annuaires. Pour apparaître dans un moteur, nul besoin de passer par la soumission. Les moteurs vous trouvent généralement tout seul. Tout ce que vous avez besoin de faire est ajouter du contenu et les moteurs apprécieront votre site. La plupart des moteurs préfèrent vous trouver en suivant un lien, plutôt que par l’intermédiaire d’une page de soumission.

    Certains annuaires comme DMOZ vous replacent en queue à chaque fois que vous envoyez une soumission. Ce qui fera que vous ne serez jamais inscrit!

  19. Optimiser pour plus de deux ou trois termes de recherche
  20. Il est virtuellement impossible d’optimiser une page pour plus de deux ou trois termes de recherche sans diluer votre texte. Travailler chaque page pour ces 2-3 expressions-clés et créez de nouvelles pages pour les autres expressions. Mais ne copiez pas la même page en remplaçant simplement les expressions-clés ! Cela sera loin d’être naturel au visiteur, et donc au moteur de recherche.